HISTORIQUE

depuis la création le 8 OCTOBRE 2010

 

Vendredi 8 OCTOBRE             Inauguration de l’Atelier du Verbe

                                            Atelier : culture de l’écoute musicale 

                                            par Gebhard Von Gütlinge           

                                            4ème concerto de Beethoven. "L’andante" 

Dimanche 10 OCTOBRE          Journée portes ouvertes. Présentations par:

                                    Louis Defèche: art de la parole, cours aux acteurs

                                    Jehanne Secrétan, M.N. Lissonnet, Mia  Boutemy:                                     Eurythmie de la parole et eurythmie musicale

                                    Marie-Noelle Lissonnet: Mime-théâtre-méthode Padovan

                                    Geneviève Gay: culture de  l'écoute musicale                                                                  Anika Bastide: chant, danse folklorique

 

               DEUX JOURS AVEC SHAKESPEARE

Vendredi 15 OCTOBRE   « Shakespeare, un initié ? » par Ian Bass

Au sujet du  livre  de Richard Ramsbotham "Who wrote Bacon?" et des tentatives visant à séparer les pièces de Shakespeare de leur auteur.

Samedi 16 OCTOBRE       Atelier culture de l’écoute musicale

                                       par Geneviève Gay

                                    « Shakespeare et la douce force de la musique »

L’atelier illustrera la place de la musique dans l’œuvre de Shakespeare à la fois à partir de quelques songs intégrés à ses oeuvres, et par l’idée maîtresse de la « douce force de la musique » (the sweet power of music), en parallèle avec le prologue de l’Orfeo de Monteverdi.

 

      Humour et poésie avec Victor Zarca

Mercredi 20 OCTOBRE : un spectacle patathétique et schizophrétique d’un poète  humoristique. L’auteur-interprète accumule les récompenses, vainqueur du Grand Slam National en 2006, 2009 et 2010, il remporte aussi la palme au Grand Slam de Paname en 2008. Elève de Marie-Noelle Lissonnet, il intervient aussi dans les écoles et les lycées. « Sa verve et sa gestuelle viennent éveiller chez les spectateurs des zones de notre être où nous nous sentons plus intelligents, plus imaginatifs, plus drôles, plus inspirés. A l’occasion de ce nouveau spectacle, vous découvrirez comment le masque vient à l’appui du verbe et de la gestuelle pour nous introduire à l’univers des oiseaux. Vous pouvez y amener sans crainte vos enfants. » (extrait de l’article paru dans le journal des Yvelines)

 

Samedi 13 NOVEMBRE  ATELIER « Dialogues métamorphiques »

Comment saisir le dialogue comme une occasion à la fois unique et permanente d'apprentissage, d'invention et de transformation de chacun au contact des autres? C'est ce que l'équipe des « Dialogues Métamorphiques » nous propose d'explorer, à travers un cycle de quatre dialogues qui nous feront découvrir successivement : 1. « La présence membrane », 2. « la main verte », 3. « L'oreille Pygmalion », 4. « la voix authentique ».

 

 

« Simone Weil 1909/1943 - la passion de la vérité »

Pièce de Danièle Léon

avec Danièle Léon, Nicolas Luquin,  

Marie-Noëlle Lissonet, Gabriel Ohayon,

13, 14, 16 et 17 NOVEMBRE   

La vie et la pensée de Simone Weil témoignent l’une comme l’autre de la recherche inlassable de l’auteur pour mettre en accord ses actes et ses idées. Elles nous touchent profondément par leur lien avec notre actualité et nos enjeux de société. La langue de Simone Weil est intense et limpide, faite pour éveiller ensemble le cœur et l’esprit.

 

                      « Baudelaire et Richard Wagner – correspondances »

Samedi 20 NOVEMBRE  Atelier culture de l’écoute musicale 

                                     par Geneviève Gay

Baudelaire, qui se disait ignorant de l’art des sons, se résolut au contact d’œuvres de Wagner à « transformer la volupté en connaissance ». Evocation de l’affinité fascinante entre un poète critique d’art qui entendait chanter la couleur, et un magicien des timbres sonores dont les œuvres furent un choc entre autres pour de nombreux représentants de la modernité en peinture. Nous découvrirons pourquoi. 

 

                          Quatuor « La jeune fille et la mort » de Franz Schubert

Samedi 27 NOVEMBRE Atelier culture de l’écoute musicale par Geneviève Gay

Le mouvement lent de ce quatuor de Schubert, thème à variations, est par excellence sous le signe de l’unité et de la progression organique. Sans perdre en rien son émerveillement devant la pièce, l’auditeur sera invité à en dégager le geste de croissance dans les rythmes de formes musicales.

                           Quatuor Adelys Violons : Anne-Lise DURANTEL

et Gersende MONDANI  Alto : Sonia LAZIZ   Violoncelle : Clémence RALINCOURT

Issues des quatre coins de la France, c’est au Conservatoire National de Région de St Maur que se rencontrent en 2005 quatre jeunes musiciennes passionnées, ce qui deviendra le Quatuor ADELYS. Elles reçoivent conseils et soutien de la part du violoniste Thierry Brodard du quatuor Parisii et de l’altiste Padrig Fauré du quatuor Ludwig. Elles se produisent à Nîmes, en Auvergne et à Paris et les réactions chaleureuses du public les incitent à élargir de plus en plus l’accessibilité du quatuor à cordes à un public large.

 

Samedi 4 DECEMBRE        ATELIER DANSE FOLKLORIQUE

                                        avec Anika Bastide et Etienne à l’accordéon     

TROIS JOURS avec SHAKESPEARE

conférence, séminaire et sortie théâtre

avec Richard Ramsbotham,

écrivain anglais et spécialiste du théâtre de Shakespeare

Vendredi 10 DECEMBRE  conférence de Richard Ramsbotham « L’usurpation du génie de Shakespeare. Qui a écrit les œuvres de Shakespeare ? Quelle était sa source d’inspiration ? »     

Samedi 11 DECEMBRE séminaire avec Richard Ramsbotham « L’œuvre de Shakespeare en tant qu’œuvre initiatique »

« Le conte d’hiver » de W. Shakespeare

 au Théâtre des Loges, mise en scène de Nicolas Luquin

Dimanche 12 DECEMBRE  suite du séminaire sur « le Conte d’Hiver »

 

 

Samedi 18 DECEMBRE ATELIER « Dialogues métamorphiques » (2ème)

 

2011

 

Samedi 29 JANVIER      ATELIER « Dialogues métamorphiques » (3ème)

 

Dimanche 30 JANVIER  « Simone Weil 1909/1943 - la passion de la vérité »

Au théâtre de l’île St Louis 39 Quai d’Anjou Paris 4ème

12, 13, 15, et 16 FEVRIER  « Simone Weil 1909/1943 - la passion de la vérité »

 

vendredi 18 FEVRIER  LECTURE POETIQUE

« Quand la France chantait la Serbie » par Nathalie Hamel

 

Samedi 26 FEVRIER        ATELIER « Dialogues métamorphiques » (4ème)

 

PRINTEMPS DES POETES

 

Dimanche 6 MARS    « L’impresario de Smyrne» d’après Carlo Goldoni

Libre adaptation de Marie-Sylvia Manuel dans le cadre des « lectures vagabondes » avec 10 comédiens

Un riche négociant turc se laisse convaincre par son agent artistique que le meilleur moyen de goûter à la sensualité italienne est d'engager des chanteuses…

Mercredi 9 MARS        « Baudelaire, dernière escale »   par Fabrice Merlo

Baudelaire, est dans l'entre deux. Le passage. Il revit les moments clefs de sa vie. Il se prépare pour le dernier voyage. Ses souvenirs se matérialisent devant nous. «J'ai plus de souvenirs que si j'avais mil an»

Vendredi 11 MARS   « Naissance des préludes de Chopin à Majorque »

  par Philippe Jolly    avec Claire Prévost et Philippe Jolly

au piano : Ziad Kreidy

Le « Prétexte » du spectacle est le séjour de Chopin et de Georges Sand à Majorque qui fut un haut lieu à la fois de création, d’isolement et de souffrance.

Samedi 12 MARS    « Humoresques »  

                                avec Dominique Itey, M. N. Lissonnet, Rafaël Reno

Trois danseurs-eurythmistes vous invitent sur un mode humoristique à découvrir quelques-uns des riches  entrelacements qui se jouent entre le son, le sens et la gestuelle. (suivi d’un pot amical)

                               « Promenade romantique sur les traces de Chopin »

                                  par J.Pierre Hermann,  au piano  J. Christophe Roux

Chopin, Musset, Delacroix, George Sand, Liszt avaient l’occasion de se rencontrer fréquemment à Nohan afin de se nourrir mutuellement de l’art des autres. C’est dans cet esprit qu’a été élaboré ce programme dans lequel, tour à tour, la poésie et la musique de Chopin se répondent.

                                « L’évangile du gitan » de Jean-Marie Kervich

                                   par Michel de Maulne 

Jean-Marie Kerwich, « un va nu pied nous redonne les clefs du ciel qu’on pouvait croire perdues à jamais » Christian Bobin     

Dimanche 13 MARS     « Parole parturiente… »

                                     par Catherine Cardon au piano : Ziad Kreid

Catherine présente un choix de poèmes issus de ses trois derniers recueils , en particulier sur le thème de la parole poétique , la parole parturiente ... accompagnée d’un pianiste qui improvise selon son inspiration.

                                « Le Verbe Haut »   St John Perse, Claudel, Segalen

                                   par Françoise et Philippe Nottin

                                « Naissance des préludes de Chopin à Majorque »

                                   par Philippe Jolly avec Danièle Léon, Philippe Jolly,

                                   au piano : Ziad Kreidy

Jeudi 24 MARS

L’Atelier du Verbe

en chanson… et en ryhtme

Groupe LIPO « chansons françaises » avec Arnaud Degouy

« Arno et Jeff, le chanteur et le batteur, accompagnés de Michel au clavier, de François-Marie à la basse, nous entraînent dans une aventure qui nous charme dès la première seconde et n’en finit pas de nous étonner par son style indéfinissable (rock , pop , reggae, jazz ?...) où le rythme est sans cesse élastique, imprévisible, traversé par la ligne mélodique de la voix d’Arno, chaude, légère, dont le chant mêle les paroles aux vocalises… il improvise, en fait, il se coule dans notre écoute et nous emmène dans un voyage inouï, en toute simplicité. » Danièle Léon
  
         

Samedi 26 MARS                  Danses traditionnelles d’Europe

                        avec Anika Bastide et Etienne à l’accordéon     

                                            

  Dans le cadre de l’Assemblée Générale et la « Beethovéniade »

  de L’Association Beethoven France

 

Samedi 2 AVRIL

Alexandre Javaud joue la marche turque tirée des ruines d’Athènes dans la version piano transcrite par Liszt, et la sonate appassionata.,

Sarah Maier joue la sonate op.110 .

Conférence de Bernard Fournier sur la Missa Solemnis.

Martine Vialatte présente son travail avec l’éditeur Kan sur les premières œuvres pour piano de Beethoven, ainsi que l’étude du toucher du piano forte de l’époque. Elle interprète les sonates pour piano et violoncelle op.5 n°1 et 2 avec Stephan Lagorce.

 

Le Dimanche 3 AVRIL   6 sonates pour piano ( Chapelle St Jean 67 rue Daguerre)

La Sonate op. 2 n°2 par Martine Vialatte.

La Sonate « la Tempête », op. 31 n°2, par François Libier.

La Sonate « Waldstein », op. 53 par Dominique Gondard.

La Sonate « Appassionata », op. 57 par Alexandre Javaud.

La Sonate « A Thérèse », op. 78 par Anne-Marie Larue-Rouchon.

La Sonate op. 110 par Sarah Maïer

Les 7, 8, 14 et 15 AVRIL

"LA MORT DE  DON JUAN" avec Luc Antoni

Texte et mise en scène Damiane Goudet

Le 6 AVRIL représentation suivie d’un entretien  avec Michel Cazenave 

« Erotisme et spiritualité »                           

"Je suis Don Juan, de ma semence je bénis la femme, je la bénis dans la sincérité d'un amour pur. Et c'est au nom de cette pureté que je suis insaisissable. Je suis une utopie qui révolte."                                                                   

La pièce commence là où se termine celle de Molière. Don Juan se retrouve dans les coulisses de l'au-delà. Il voudrait retourner sur la scène de la vie, mais son temps est passé. Il se raconte sans se justifier, le mythe reste intact. Son errance sur les scènes de théâtre est symbole de sa damnation. La solitude viendra à bout de ses soubresauts d'ironie et de révolte. Quel aveu a-t-il à nous faire ? … Celui qui refuse de mourir est aussi l'acteur qui vit de l'éclat des feux et ne veut quitter le plateau pour retourner à sa réalité d'homme.

Entretien avec Michel Cazenave sur « Erotisme et spiritualité »

Michel Cazenave voit une valeur sacrale dans la sexualité. Pour lui, l'amour est le sens même de la vie. Il s'agit de réconcilier définitivement sensualité et spiritualité. L'un ne va pas sans l'autre. Il n'y pas de spiritualité si elle n'est pas incarnée dans le corps. À travers le phénomène amoureux, le célèbre auteur cherche la conjonction de ces deux puissances tutélaires, et propose un art de vivre ; il s'enracine aussi bien dans les plus vieilles traditions "religieuses" que dans les mythologies qui nous gouvernent, et dans la force sans appel du désir. Chantre de la passion, il a déjà proposé une relecture de l'histoire de Tristan et Iseut. De surcroît, il a suggéré une nouvelle appréhension du Cantique des Cantiques, là où la chair est un hymne à la création, et où l'Esprit ne peut que s'incarner dans cette circulation d'amour entre les deux membres d'un couple.

Longtemps conseiller à France Culture et producteur de l'émission "les vivants et les Dieux", Michel Cazenave est chroniqueur au Monde des Religions, enseigne et écrit. Il a présidé le Groupe d'études C.G. Jung de Paris de 1984 à 1990 et il est membre fondateur et président du Cercle Francophone de Réflexion et d'Information sur l'oeuvre de C.G. Jung, dont il dirige la traduction française aux Ed. Albin Michel. Il a écrit de nombreux ouvrages, dont "Histoire de la passion amoureuse" (ED. Oxus) et "Petit dictionnaire de l'amour fou" (Ed. Entrelacs). 

Vendredi 22 AVRIL  Concert « Sur les pas de Cendrillon »

Sisask, Schumann, Prokofiev

Lise Lienhard au piano

Les sources d’inspiration de ces compositeurs sont le ciel étoilé, la forêt,

le conte de Cendrillon. C’est à travers ces courants que la pianiste Lise Lienhard

nous invite à naviguer avec pour phare dans ce voyage, cette phrase qui nous rapproche des poèmes de San Juan de la Cruz : « La musique du silence, c’est le coeur qui bat dans les profondeurs de l’éternité »

 

 

Vendredi 29 AVRIL   Atelier « le langage de la musique »

                                 par Gebhard Von Gütlinge

                                 Etude du Notturno op 42 de   L.V. Beethoven 4ème mvt

Dans ce 4eme mouvement, il est évident qu’il s’agit d’un dialogue entre le piano et l’alto , mais comment est-il composé, quelles émotions sont exprimées ? et comment sont-elles traduites dans la musique ?….

                                 Notturno op.42 pour alto et piano

                                 par Nicolas Hussein (Alto) et Quentin Malinas (piano)                 

 

Les 27, 28 et 30 AVRIL « Baudelaire, dernière escale » 

Composé et interprété par Fabrice Merlo

Poèmes en vers, prose, correspondances, préfaces, essais et critiques sont la matière de ce spectacle. Le spectateur découvre la vie de Baudelaire à travers ses écrits. Un verbe vivant et organique, ni déclamation ni récital de poésie, Baudelaire nous parle. Chaque extrait de son oeuvre est mis en situation et s'intègre dans le fil de sa vie. Il dialogue avec sa mère, son éditeur, sa femme, son avocat, la société, Dieu ou le diable et le public. … Comme dans un monologue shakespearien le personnage est à la fois seul sur scène et avec le public et partage ses pensées, ses doutes et ses décisions.

Fabrice Merlo comédien, metteur en scène, enseignant, diplômé d’une licence d’histoire a étudié l’art dramatique à Paris, en Moldavie, à New York et Los Angeles.

 

Dimanche 22 MAI  reprise de « La mort de Don Juan »

Texte et mise en scène Damiane Goudet avec Luc Antoni

Lundi 23 MAI « L’évangile du gitan » de Jean-Marie Kervich

Evoqué  par Michel de Maulne.

Christian Bobin dit de Jean-Marie Kerwich : « un va nu pied nous redonne les clefs du ciel qu’on pouvait croire perdues à jamais ». Jehudi Menuhin a fait l’éloge de ses premiers poèmes et Jean Grosjean a comparé « l’ange qui boite » aux prières de François d’Assise. Evocation de ce grand poète méconnu par Michel de Maulne qui nous dira des morceaux choisis de « l’évangile du gitan ».

 

Vendredi 10 JUIN « Baudelaire, dernière escale » (reprise)

Composé et interprété par Fabrice Merlo 

Lundi 13 juin  Jeu théâtral « Perceval, la Quête du Graal »

Extraits de la pièce de Gérard Klockenbring   mis en scène par Elisabeth Pux

Jeudi 16 JUIN   La Passion SATIE

Biographie Musicale d’Erik Satie  

Illustrée par des projections

Joëlle BRUN-COSME (chant),

Dong-Jun KIM (piano),

René BONNET (récitant)

Didier Thibault (projections)

Samedi 25 JUIN 

"Evénement NERVAL"

Conception Elisabeth Pux, Lise Lienhard, Danièle Léon

De cet univers intérieur qui fut le sien émane la substance si particulière de son œuvre qui nous conduit à cette frontière où se touchent le visible et l’invisible… 

Exposé suivi d’un échange sur le livre d’Albert Béguin :

« l’âme romantique et le rêve »

par Danièle Léon

« Pour les romantiques il ne s’agit point de s’abandonner sans résistance à l’inconscient créateur, puisque nous ne pouvons plus y participer qu’imparfaitement. Il s’agit au contraire de s’en emparer, de l’élever à la conscience, dans la mesure où cela nous est possible, vers cette réconciliation que préfigure la création poétique. »

« Chose inouïe, c’est au-dedans de soi qu’il faut regarder le dehors. En nous penchant sur ce puits, notre esprit, nous y apercevons, à une distance d’abîme, dans un cercle étroit, le monde immense. »  Victor Hugo

« Nous comprendrons le monde quand nous nous comprendrons nous-mêmes car lui et nous, nous sommes les moitiés inséparables d’un tout. » Novalis                                                                                                                     

Exposé de Michel de Maulne : « Aurelia », une aventure personnelle 

 

Déroulé biographique de la vie Gérard de Nerval illustré de récitation de poèmes, d’extraits d’Aurélia, Sylvie… de poésies eurythmisées, de photos, de musiques au piano avec Alain Brazier, Claire Cichy, Danièle Léon, Marie-Noelle Lissonnet, Nicolas Luquin, Gabriel Oyahon, Georges Polak, Elisabeth Pux , Marie-Noelle Viau. Au piano: Lise Lienhard

 

Echanges libres sur ce que ces thèmes nous inspirent dans notre actualité du 21ème siècle en quête d’approfondissement de la conscience individuelle autant que de notre lien avec le collectif, dans notre vie culturelle comme dans la vie sociale.

Jeudi 7 JUILLET et Vendredi 8 JUILLET

« Didier Thibault chante les Beatles »

Tantôt à la guitare, à la basse, au piano

ou au ukulélé, il revisite certains “tubes”

qui ont tant marqué les années 60-70

Ce spectacle, agrémenté de photos, vous donnera l’occasion de découvrir ou de redécouvrir ces chansons, tout en faisant plus ample connaissance avec les instruments mythiques de ce groupe, tels que la célèbre basse violon Höfner de Paul Mac Cartney, ou encore la Rickenbacker de John Lennon. Dans ce spectacle solo, Didier utilise des moyens techniques plus récents, qui vous réserveront bien des surprises… De la nostalgie, bien sûr, mais également la joie de chanter ensemble, si le coeur vous en dit, pour mieux partager le plaisir…

 

 

 

 

ADRIANA VOSS en concert

accompagnée au piano par Roger Pouly

 

Dimanche 18 SEPTEMBRE 

 

"De Byzance à Chalcédoine"

Nouveaux textes, nouvelles chansons, reprises, et répertoire.

 

Création de "Chalcédoine" (poème symphonique), une fresque historique, poétique et musicale, qui nous conduit aux sources de notre passé commun. L'enquête, qui mène des premiers martyrs chrétiens de Carthage aux désordres convulsés du Levant romain, trouve de surprenants échos, aujourd'hui. (texte Adriana Voss/musique Roger Pouly). Avec cette œuvre nouvelle, d'autres chansons déjà inscrites à son répertoire: les siennes (Byzance, le Voyage à Ostende, Valentin….) et celles qu'elle interprète (Mes amis mes amours, Ni Ophélie, ni Lorelei…)

En lever de rideau, ses élèves du Studio Chanson (Conservatoire Darius Milhaud), avec lesquelles elle poursuit son travail de mémoire, présenteront trois succès "swing" de leur saison précédente.

Un CD inédit, incluant les nouvelles chansons, et des enregistrements antérieurs, sera présenté.

Un verre "swing" est offert, à l'issue du concert.

www.adriana-voss.fr

(lire sur son site page accueil l’interview passionnante)

 

6  OCTOBRE 2011

L'INVENTION DE LA BOSSA NOVA

en forme d'hommage à Tom Jobin

Tom Jobim est né en 1927 à Rio de Janeiro. Ce descendant d’immigrés français a enregistré des centaines de chansons qui restent des classiques de la musique populaire brésilienne et des standards de jazz. Dès 1958, quand le Brésil s’éveillait et se créait une nouvelle capitale, Tom Jobim a connu un succès planétaire, avec « Chega de saudade », « Desafinado », « Garota de Ipanema » et le film « Orfeu negro ».

De son tandem avec le poète Vinicius de Moraes est née la « Bossa nova », un mouvement artistique particulièrement inventif, qui a attiré Joao Gilberto, Baden Powell, la chanteuse Nara Leao, et bien d’autres.

Yves Le Goff nous racontera comment à partir d’influences diverses, la Bossa Nova a réussi la combinaison étonnante d’une musique savante avec la simplicité apparente des chansons populaires.

Jeudi  3 NOVEMBRE 2011 

"Le chant du griot"

chants, contes et musiques: Bertrand N'Zoutani

 

 

Nous appelons facilement « griot » tous les musiciens-conteurs d’Afrique. L’inexactitude se comprend dans notre contexte culturel, car faute de pouvoir réduire une manière si expressive et participative à la simple « oralité », nous avons besoin d’un vocable qui exotise  ce qui nous manque : le langage total  où parole, chant, musique, et danse sont en en relation fluide.

 

Né au Congo et non dans l’Afrique de l’Ouest où existe la caste des griots, Bertrand N’Zoutani n’en a pas moins grandi dans une famille de musiciens-conteurs. Héritier donc de l’imaginaire d’un peuple, il lui revient de le transmettre à la génération suivante, et en plus de le donner au monde en partage

 

Après le ballet Kodia et les Jeunesses Musicales de France, il a fait connaître son héritage culturel dans les festivals de Colombie, Venezuela, Cuba, Equateur, Mexique, Espagne ...

 

Nous attendons de lui de rendre sensible la relation du conteur avec des instruments de musique qui « parlent sa langue » : certaine flûte, le pluri-arc et la sanza accordée en pentatonique soufflant  au musicien des « chants à penser ».

  SAMEDI 5  et DIMANCHE 6 NOVEMBRE 

 

« LE PONT »

 

par la compagnie La Faille

Eurythmie, récitation, musique

Hommage artistique à tous les défunts

 Mise en scène Thomas Daviaud

 

Sigwart, jeune musicien tombé sur le champ de bataille de la première guerre mondiale témoigne de ses expériences au-delà du seuil dans le livre « Le pont par-dessus le fleuve ». Le spectacle s’inspire en partie de son histoire et s’articule en une succession d’évocations scéniques mêlant eurythmie, récitation et musique, en forme d’hommage artistique à tous les défunts.

 

Dimanche 13 novembre 


« l’alouette » de Jean Anouil

                          extraits choisis et mis en scène par Elisabeth Pux

 


Samedi 19 NOVEMBRE  Concert-conférence « Listz et Beethoven »

par Alexandre Javaud

exposé avec photos et extraits musicaux

joués au piano par Alexandre Javaud

 

Les liens qui unirent Liszt à Beethoven ne sont comparables avec aucun autre des compositeurs de la génération des Romantiques. Il a notamment été le premier à jouer l’opus 106 en récital, et à l’orchestre il dirigeait fréquemment la Neuvième symphonie et la Missa Solemnis. Il s’appropria tant l’œuvre de Beethoven qu’il en transcrit une grande partie au piano solo, notamment ses symphonies.

Nous suivrons la vie de Liszt , de sa naissance en Hongrie à sa fin à Bayreuth, car l’ombre et la présence de Beethoven la rythme de façon régulière depuis son enfance jusqu’à ses dernières années à Rome, où après avoir reçu les ordres mineurs et être devenu l’Abbé Liszt, il pu faire aboutir sa transcription des symphonies de Beethoven au sein d’une cellule de monastère.

La conférence sera illustrée de nombreux extraits musicaux des deux compositeurs, mouvements de sonates ou transcriptions, notamment celle sur »Les Ruines d’Athènes » de Liszt, et les variations de la sonate opus 111 de Beethoven.

    

Vendredi 25 NOVEMBRE 

 

Premier concert de la Chambre Concertante                                                                             

Psaume 42 de Mendelssohn,                                        

Locus Iste de Bruckner

motet « Jesu, meine Freude » de J.S. Bach

Vendredi 2 DECEMBRE 2011 

LISE LIENHARD


Sur les pas de Cendrillon 

Grieg,

Sisask,

Dvorak,

Martinu,

Bartok,

Prokofiev…

Dans un programme venu d'horizons nordiques, d'Europe centrale, du ciel étoilé d'Estonie, d'un conte populaire dont s'est inspiré Prokofiev, la pianiste nous invite à partager un moment d'intimité musicale et à découvrir de nouvelles œuvres.

 

Jeudi 8 DECEMBRE

Vendredi 9 DECEMBRE 

 

Didier Thibault

chante les Beatles

Tantôt à la guitare, à la basse, au piano

ou au ukulélé, il revisite certains “tubes”

qui ont tant marqué les années 60-70

 

DIMANCHE 11 DECEMBRE 2011

Citoyenneté mondiale ou gouvernement mondial ?

conférence-débat   de Stephan Mögle-Stadel 

L’auteur du livre « L’humanité au seuil – Crise de la mondialisation et dictature de l’économie mondiale » nous parlera de l’Accord Multilatéral sur l’Investissement (AMI) et de la situation mondiale qui correspond de fait à une dictature de la finance.

Concert « bleu Azur » 

Un voyage poétique et musical 

Proposé par Mitchélée

 

Vendredi 16 DECEMBRE 

Chants liturgiques et profanes,

contes et paroles

 pour suivre ensemble, un fil ténu,

bleu comme l’Azur…

2012


SAMEDI 28 JANVIER             

Ian Honeyman
chanteur tenor et pianiste
Dichterliebe  (Les Amours du poète)
Cycle de 16 lieders composés
par Robert Schumann
sur des poèmes d’Heinrich Heine.
Mélodies Britanniques  en 2ème partie  

 

Chantal Grimm
Chantal Grimm

 

Samedi 11 FEVRIER 2012

« Les Écrivants Chanteurs »                                                           
Ils écrivent, ou ils composent, ou ils chantent (ou les deux, ou les trois)
Ils ont tous les âges. Et des choses à dire. Ils sont farouchement amateurs,
ou volontairement en voie de professionnalisation...

 http://www.ecrivantschanteurs.com

 


Vendredi 2 Mars 

Samedi 3 Mars 

« Errance désirée »

duo formé par le poète Stanislas Netter

et le polyinstrumentiste arrangeur Nicolas Moreno

« Echappée, la croix du Sud » et « Femmes »,

et en première partie

le groupe De spot/Perez,

duo folk mexico-luso-belgo-canadien

 

« Au fil de la roue »

 

Vendredi 30 Mars 

 

 Anne-Catherine Hurault

70 minutes pour raconter en musique en parole et en danse
 un voyage dans le temps et l’espace qui nous dévoile
 quelques facettes de l’histoire de la vielle à roue. 
Mondes mystérieux, sonorités étranges, cependant 
Au fil de la roue défile des musiques et des textes qui 
résonnent familièrement à nos oreilles contemporaines.
« Je m’adresse à l’enfant en chacun de nous. Ma joie est de 
voir vibrer dans le fond de vos yeux cette flamme vibrante de 
la JOIE. »

 

Les chants nocturnes

 

de Hölderlin

 

Dimanche 1er avril  

 

concert 


Stéphanie Carpentier (chant – violon)

Jean-Frédéric Kirjuhel (chant – guitare)

Mariapina Roberti (guitare – voix)

 

 


 

Vendredi 6 avril  

 

MUSIQUES DU MONDE

chants polyphoniques à 3 ou 4 voix, duos et solos

Des chants de tradition orale puisés dans la richesse poétique et musicale du monde : chants du quotidien : berceuses, complaintes, chants d’appel, de travail, de fêtes, de révolte….

chants polyphoniques à 3 ou 4 voix, duos et solos

Fabrice Augé-Dedieu, Marie Estève, Juliette Flipo

Chloé Georgin, Lise Lenne, Tania Lopez-Sierra

 

http://fundouk.free.fr/index.htm

 

Samedi 14 avril 

                    

Shakespeare vrai ou faux?

 

Que penser du film « Anonymous » ?


Richard Ramsbotham, écrivain et homme de théâtre, 

auteur d'un livre traitant des diverses tentatives de falsification de l'identité de Shakespeare, abordera ce thème à l'occasion de la sortie en France d' «Anonymous » et nous invitera à découvrir le vrai Shakespeare à travers "Hamlet"...                                                          

 

Exposés suivi d'échanges à propos des enjeux  occultes et politiques de ces remises en question de l'identité de Shakespeare

 

Samedi 14 avril, 5 mai,  9 juin 2012

                        « Les Écrivants Chanteurs »                                                          
Ils écrivent, ou ils composent, ou ils chantent (ou les deux, ou les trois)
Ils ont tous les âges. Et des choses à dire.

 http://www.ecrivantschanteurs.com

Vendredi 15 Juin

IMPRO THEÂTRE  "Imagination, énergie, humour, folies... tout est réuni pour un match d'improvisation unique ! 

1 arbitre, 2 équipes survoltées... Sur la base de mots, phrases et autres thèmes, les comédiens créent devant vous des histoires drôles, émouvantes, et folles ! 2 mi-temps de 45 minutes où le seul objectif des comédiens est de vous amuser et vous faire rêver !

 

Vendredi 22 Juin

CHANSON-THEATRE :

         "Famille je vous hais-(me)"


La famille... on l'adore ou on la déteste, MAIS on ne peut pas s'en passer ! La troupe "LES Z'AILLEURS" vous embarque dans un tourbillon de chansons & saynètes où  "La famille" se  déguste à toutes les sauces !

mise en scène : Francine ELZIERE - au piano : Paul-André MABY

 

Vendredi 29 Juin    

 

« Pas Moi »

 

Monologue de Samuel Beckett

                                                       Interpreté par Isabelle Chipault                                                          Coach : Sonia Pastecchia 

 

« COMEDIE »


De Samuel Beckett

Par la compagnie « Si ceci se sait »

mercredi 4 juillet

Soutenance du Mémoire de fin d'étude d'art de la parole d'Anne Raisson

 

Elle a étudié la question de la catharsis dans l'expérience théâtrale à partir d'un conférence de Rudolf Steiner. Sa lecture a été grandement enrichie par de nombreux cours et mises en scène qu'elle a réalisées en France ainsi que dans plusieurs régions d'Afrique. Elle a écrit une pièce de théâtre, inclue dans le mémoire, sur le thème de Joseph et ses frères. Elle va bientôt  la monter cet été au Ghana. Elle nous en parlera certainement au cours de ce mémoire.

Evelyne Guilloto

 

 

Dimanche 30 septembre

ERIK SATIE 

Concert-conférence par Corinne Cordier pianiste et musicologue

Samedi 10 novembre

Sous la casquette de Gavroche 

Nino Géma et Fanfan  chant   Nino Géma guitare  Sébastien Ménard  piano


jeudi 22 novembre 2012


  Conférence de Michel Cazenave sur le " Féminin sacré",


suivi d'une lecture-spectacle de ses poèmes


avec intermédes musicaux chantés et dansés


 à l'Institut Protestant de Théologie, 83 Bd.Arago

( Paris 14ème M° Denfert-Rochereau),

 

6 Décembre 2012

DIDIER THIBAULT Chante les BEATLES

14, 15 et 16 décembre 2012
Schubertiade 

dans un cadre intime qui nous permettra de retrouver

l’atmosphère si particulière de ces réunions mêlant musique,

poésie et théâtre, que Schubert affectionnait.

 

                       La Truite, Marguerite au rouet, Le nain, Au clair de Lune

                                                



1 Valable pour les livraisons dans le pays suivant : France. Plus d'infos sur les délais de livraison dans d'autres pays ici : Conditions de livraison et de paiement
2 En vertu du paragraphe § 19 de la loi sur les petites entreprises, nous ne prélevons pas et n'affichons pas la TVA.