Vendredi 12, 19, 26 octobre


  9 et 16 Novembre


  à l'Atelier du Verbe à 20h 30

 

« Pas Moi »

Monologue de Samuel Beckett

Interpreté par Isabelle Chipault

suivi d'un débat animé par Danièle Léon


  "Film" réalisation Samuel Beckett

avec Buster Keaton

prix de Venise 1965

 

 

 

  Archives: 

  parrainé par Association Samuel Beckett – Bogdan Manojlovitch

Vendredi 29 Juin 2012

 

« Pas Moi »

Monologue de Samuel Beckett

Interpreté par Isabelle Chipault

Coach :  Sonia Pastecchia 


 

 

Isabelle Chipault

  

www.isabelle-chipault.org


Formations artistiques

Chant : Morena Fattorini et Julia Pelaez.

Tai chi chuan et ci kong : maître Kharfoung.

Conservatoire municipal d'art dramatique - Atelier international de théâtre sous la direction de Blanche Salant et Paul Weaver - Sur le burlesque avec Michèle Guigon - Tragédie et modernité avec Elisabeth Chailloux et Adel Hakim - Atelier Prosodie avec Christian Rist - La comeddia dell’arte avec Joséphine Derenne - Sur Tchekov avec le Théâtre Maly de Saint Pétersbourg - Reconstitution des souvenirs d’enfances avec Eric Didry et Claudine Galéa - Théâtre de la Manufacture, Nancy - L’acteur face à la caméra avec Paule Baillargeon - Capture de rêves avec Viviane Crauzas - L’acteur flottant avec Yoshi Oïda - Atelier chorégraphique de François Verret - Slam et musiques improvisées avec Dgiz et Medéric Collignon

Spectacles- Lectures-Performances

- 1988 - Fuente Ovejuna de Lope de Vega - mise en scène Brontis Jodorowsky - Confluences - 1993 - Brasier d'énigmes de Nelly Sachs - Atelier du Génie de la Bastille - 1994 - Enfonçures - Les cercueils de zinc - Création de Didier Georges Gabily - Théâtre de la Bastille - 1995 - Le double suicide amoureux de Chikamatsu Monzaémon - Théâtre du temps - Charlotte et ses Jules - Reflex street - spectacles mis en scène avec les élèves du collège Saint John Perse - Théâtre Saint Pierre de Neuilly - 1996 - Yaya de Seiichi Yashiro - mise en scène Kazuki Takasé - Regard du cygne - Voyage sans surveillance - mise en scène Hélène Darche - Lavoir moderne parisien -1997 - CD ROM - Création collective à partir de citations de Jean-luc Godard - Théâtre Paris-Villette - 1998 - Cantique pour le présent - Spectacle chanté mis en scène par Ivlita Moudjiri au Théâtre de l'île St Louis - Pièces balkaniques - mise en scène de Claude Bonin - Festival de Sozopol - La ralentie de Henri Michaux - Atelier du Génie de la Bastille - 1999 - Par les villages de Peter Handke - Galerie Naxos Bobin - Pouce ! récit de mon enfance - Galerie Naxos bobine - 2001 - Péripéties - Festival Nous n’ irons pas à Avignon - 2002 - Le bureau des latitudes - Centre National Danse - Création de Christophe Haleb - 2002 à 2005 - Textes écrits et joués à Gare au Théâtre : les tchatcheurs - Cercle polaire - Suprême supplice - Mâche mine -Tessons- Thermostat 7 - Piaillements primitifs- En amont - La cabotine analphabète - Péripéties - 2006 - Dans les labyrinthes - texte de Jochen Winter - Maison des sciences de l’homme - Le décameron des femmes de Julia Vozneskaya - Théâtre de l’Atalante - 2007 - Titsa de Philippe Malone - mise en lecture par Gilles Dao - Théâtre du Tarmac - Rêves ! Création collective avec la Ligue d’improvisation- Théâtre de la Reine Blanche - 2005 à 2008 – Paroles et interprétation de chansons du groupe le Sextuet à Tue-tête - 2009 - Chambre de rêves - Installation à la Ménagerie de Verre -

Écrits

Vie et Mémoire des habitants du XIIème arrdt

Éditions Christine Bonneton - 1999

Pièce maîtresse 

Scénario adapté de Svastika de Junichiro Tanizaki- 2001

Le Tas-

Fiction -2003

Savez-vous plantez les clous ?

Fiction - 2005

Vidéos

Yagoda - 37’- Une orpheline part sur les traces d’Orphée en Bulgarie. Diffusion Pink TV - Festival les Inattendus.

Le ballet d’Emilia - 20’ - Pas de deux sur les toits - Les Instants vidéo.

Filles - 26’ - Portraits de filles du genre urbain- Projection à la Scam.

Le coup du lapin - 3’ - Énigme trash.

La captive vagabonde - 2’45 - Elle, que l’hypnose d’un reflet ensorcelle…

Chimère à Tbilissi -10’- Sur un iceberg onirique, les perspectives d’une ville…

Émission radiophonique

Ciné district

Conception et réalisation d’une émission mensuelle autour du cinéma.

Fréquence Paris Plurielle 106.3

Œuvres récentes

Le pick up amoureux – Gravure.

Mon ami Mikaël - Portrait d’un acteur – Récit.

Énigma - vidéo -11’03 - Sentiers de vie au Monténégro.

En projet

À pas comptés - Documentaire co-écrit avec Richard Dindo.

Pas Moi de Samuel Beckett - Monologue.

 

 

Dimanche 1erjuillet 2012


« COMEDIE »

De Samuel Beckett

Par la compagnie « Si ceci se sait »

avec

Raphaël Fournier, Eugénie Héraud, Laura Léger-Moëc

Mise en scène:Sarah Mouline



Trois personnages, un homme et deux femmes, ou plutôt trois têtes émergeant péniblement de trois jarres semblables. Trois têtes donc dont on ne sait rien si ce n’est une histoire commune qu’ils ressassent sans cesse, sur scène, à vue, face à un projecteur qui leur extorque la parole. Leur histoire ? Une histoire banale d’adultère...Le jeu de Comédie est celui des mots. Le verbe, à l’inverse des corps, se déploie librement. De là ont surgi des lieux au sein du jeu de l’acteur qui seraient, sans doute, demeurés inexplorés.


Contact : sicecisesait@gmail.com  

Eugénie Héraud : 06 28 04 49 37

Sarah Mouline : 06 17 22 03 96

 

 

ANNEXE

 

La Compagnie Si ceci Se sait

est le fruit vert d’une rencontre en 2010 entre quatre comédiens au cours de leur formation professionnelle. Mus par une envie, une exigence et une névrose communes, nous avons souhaité prolonger notre démarche et donner corps à notre questionnement sur le théâtre et ce qu’il a à dire.
Pour notre première création nous avons choisi de placer la contrainte au coeur de notre recherche. Si la contrainte est créatrice, Play de Samuel Beckett nous a poussés dans nos retranchements. Les corps sont immobilisés, la voix atone, la déclamation frontale. Seul reste le verbe. Le jeu de Comédie est celui des mots. Le verbe, à l’inverse des corps, se déploie librement. De là ont surgi des lieux au sein du jeu de l’acteur qui seraient, sans doute, demeurés inexplorés.
                                                          "Comédie"
Trio sans nom, sans passé, sans Histoire
Trio sans nom. Répétition
Trois personnages, un homme et deux femmes, ou plutôt trois têtes émergeant péniblement de trois jarres semblables. Trois têtes donc dont on ne sait rien si ce n’est une histoire commune qu’ils ressassent sans cesse, sur scène, à vue, face à un projecteur qui leur extorque la parole. Leur histoire ? Une histoire banale d’adultère mais sur laquelle Beckett revêt un vernis glacé où se cristallisent ses angoisses. La parole est éclatée, atone, monocorde. L’action ne réside que dans cette parole arrachée dont l’intensité égale celle du projecteur. Le verbe s’éteint avec lui. Est repris. Semble pouvoir l’être indéfiniment. Ad lib ad lib ad lib

 

« Tout ceci, quand est-ce que tout ceci n’aura été que … comédie ? »


Si l’anglais distingue le jeu strictement réglé (game) du jeu qui se déploie librement (play), le titre choisi par Samuel Beckett nous frappe de son ironie. Les indications scéniques nous ont amené aux confins du théâtre : visages inexpressifs, voix atones, pour une pièce sans lieu, sans personnage, sans action. La scène devient alors un espace aux confins de la vie où résonnent trois voix blanches parvenues des limbes. Nous avons souhaité porter cette étrangeté et la violence inquisitrice à l’encontre de ces trois visages privés de corps, sommés de parler, de dire l’épuisement de la langue jusqu’au surgissement du sens, si tant est qu’il y en ait un.

 

 

 

 

Photo Cédric Monot
Photo Cédric Monot

1 Valable pour les livraisons dans le pays suivant : France. Plus d'infos sur les délais de livraison dans d'autres pays ici : Conditions de livraison et de paiement
2 En vertu du paragraphe § 19 de la loi sur les petites entreprises, nous ne prélevons pas et n'affichons pas la TVA.