LA COMPAGNIE L’ATELIER DU VERBE PRESENTE 

                     à l’occasion du centenaire de la naissance de Simone Weil

Simone Weil 1909-1943:

La passion de la vérité

 

               Les Dimanche 4 octobre et 6 décembre 2009

 

La vie et la pensée de Simone Weil sont inséparables,

dans leur démonstration d’une recherche inlassable

pour mettre ses actes en accord avec ses idées

et se révèlent pour nous d’une étonnante actualité.

Dès 1950 Albert Camus déclarait :

« Il me paraît impossible d’imaginer pour l’Europe

une renaissance qui ne tienne pas compte

des exigences que Simone Weil a définies »

 

Trois interprètes pour raconter la vie de Simone Weil

et faire entendre l’intime de sa pensée.

 

Conception et réalisation : Danièle Léon   (Durée 1 heure)

avec: Christophe Grenier, Isabelle Groneman, Danièle Léon

Suivi d’un échange avec le public sur le thème :

Comment Simone Weil peut-elle inspirer nos initiatives aujourd’hui ?

 

le 4 octobre 2009

Au Théâtre le Proscenium

2 passage du bureau (angle du 170 rue de Charonne) Paris 11ème

M° Alexandre Dumas

 

le 6 décembre 2009

A la chapelle St Jean 67 rue Daguerre

Paris 14e M° Gaité, Raspail.

 

 

Simone Weil

 

Simone Weil (1909-1943) partage avec Rimbaud, Lautréamont et Kafka le destin que Nietzsche prophétisait pour lui-même: connaître une gloire posthume.
Publié au sortir de la Seconde Guerre mondiale, La Pesanteur et la Grâce, établi à partir des cahiers qu'elle avait laissés avant de s'embarquer pour les Etats-Unis en 1942, provoque une surprise générale.

Comment une femme aussi jeune avait-elle pu pénétrer aussi loin dans le mystère de la vie et avoir sur elle les clefs de l'avenir qu'elle faisait reposer en Dieu ?

Qui était cette disciple d'Alain, élève de l'Ecole normale supérieure, agrégée de philosophie, cette activiste de gauche, un temps proche de Trotski, " manoeuvre sur la machine ", c'est-à-dire ouvrière, qui écrivait avec un feu égal à celui qu'on trouve aux Pensées de Pascal ?

Et surtout, qui était cette femme dont on apprenait qu'elle venait de mourir par compassion pour ceux qui souffraient un martyre qu'elle avait tenu à accompagner, alors qu'elle luttait dans les rangs de la France libre ?

Cette femme était tout sauf une exaltée : c'était l'être de la raison la plus puissante de son temps.

Edition Decitre

 

Christian-Luc Morel en parle :

http://www.froggydelight.com/article-9850-Simone_Weil_1909_1943_la_passion_de_la_verite

 

Evocation de la vie de Simone Weil, sur une idée de Danièle Léon, avec Danièle Léon, Marie-Noëlle Lissonnet et Nicolas Luquin.

La philosophe chrétienne à la si brève vie (trente-quatre années), l'ouvrière de la pensée et de l'action, disciple d'Alain, la combattante de la Guerre d'Espagne, l'immolée au feu de son Idéal, Simone Weil fait l'objet d'une mise en lumière, par la voix et l'évocation, que porte Danièle Léon, entourée de deux comédiens, Marie-Noëlle Lissonnet et Nicolas Luquin, metteur en scène shakespearien de renom.

Trois voix, féminines et mâle, exigent, par l'amour, que l'âme et le geste s'associent pour bouleverser le monde.

Les mots, jaillissement, écrasent la pierre posée sur le coeur, se saisissent de lui et l'invitent à rencontrer l'âme, cette étoile de montagne, qui l'ignorait jadis, toute à ses pensées.

Les actions, égrenées, ce certificat de vie et de courage, surprennent l'auditoire : ruptures, exigence, sacrifice, passion, enfin.

Simone Weil apparait comme une petite soeur du Christ, plus intellectuelle, s'en excusant presque avec son bon sourire, jolie, puis moins, puis tellement éclairée que son visage est un rayon devenu impossible à contempler. Elle peut alors entrer dans l'éternité, à Ashford, Royaume d'Angleterre, en pleine guerre, sans savoir jamais si la France sera libérée, et bien libérée.

Le ton de cette incarnation garde, tout au long de cette heure consacrée, son rythme, sa ferveur, l'humilité nécessaire pour évoquer telle vie.

La Vérité est regardée en face. Les yeux clignent. Elle est demeurée cet instant avec nous.



Christian-Luc Morel         

Au théâtre de l’île St Louis 

39 Quai d’Anjou Paris 4ème   

M° Pont-Marie ou Saint-Paul  

Dimanche 30 janvier  à 15h


A l’atelier du verbe :

Samedi 12, mardi 15 et mercredi 16 février 2011 à 20h

  Dimanche 13 février à 17h

 

Marie-Noëlle Lissonnet, Danièle Léon, Nicolas Luquin

Lumière, son, video : Didier Thibault

 

 

                    Atelier du Verbe 17 rue Gassendi  Paris 14ème   M° Denfert-Rochereau, Gaité 

Simone Weil 1909-1943

La passion de la vérité

 

 

 

 

 

 

La vie et la pensée de Simone Weil témoignent

l’une comme l’autre de la recherche inlassable de l’auteur

pour mettre en accord ses actes et  ses idées. Elles nous touchent profondément par leur lien avec notre actualité et nos enjeux de société.

La langue de Simone Weil est intense et limpide,

faite pour éveiller ensemble le cœur et l’esprit. 

 

Conception et réalisation : Danièle Léon  

Trois interprètes pour raconter la vie de Simone Weil, faire entendre l’intime de sa pensée :

Marie-Noëlle Lissonnet, Danièle Léon, Nicolas Luquin

Lumière, son, video : Didier Thibault

Echange avec les comédiens après la représentation

Au théâtre de l’île St Louis : 

39 Quai d’Anjou Paris 4ème   M° Pont-Marie ou Saint-Paul   réserv : 01 46 33 48 65 

Dimanche 30 janvier  à 15h

A l’atelier du verbe :

Samedi 12, mardi 15 et mercredi 16 février 2011 à 20h

  Dimanche 13 février à 17h


1 Valable pour les livraisons dans le pays suivant : France. Plus d'infos sur les délais de livraison dans d'autres pays ici : Conditions de livraison et de paiement
2 En vertu du paragraphe § 19 de la loi sur les petites entreprises, nous ne prélevons pas et n'affichons pas la TVA.